Grez-Doiceau : « Les marchés publics que passent les zones de police échappent à la Wallonie » constate l’échevin Pascal Goergen

Pascal Goergen a étudié les 127 marchés publics de la zone de police des Ardennes brabançonnes sur les quatre dernières années (1,9 million). Les résultats l’interpellent.

Laurent SAUBLENS
Pascal Goergen
Conseiller de police et échevin à Grez-Doiceau, Pascal Goergen (DéFI) plaide pour que les entreprises wallonnes participent davantage aux marchés publics que passent les 72 zones de police de Wallonie. ©EdA

Est-ce bien "normal" que les marchés publics bénéficient plus aux entreprises des autres régions qu’aux entreprises wallonnes ? Conseiller de police et échevin à Grez-Doiceau, Pascal Goergen (DéFI) a analysé les 127 marchés publics passés entre 2019 et 2022 par la zone de police des Ardennes brabançonnes (Beauvechain, Chaumont-Gistoux, Grez-Doiceau, Incourt).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...