Des Graines de vie sous forme de coopérative à Grez-Doiceau

Graines de vie, c’est une microferme et une coopérative. Le modèle a été présenté le 2 juillet à l’occasion de la Journée internationale des coopératives.

Marc Welsch
 Hermann Pirmez, président de la coopérative Graines de vie, et Olivier Gillet, maraîcher en traction animale.
Hermann Pirmez, président de la coopérative Graines de vie, et Olivier Gillet, maraîcher en traction animale. ©ÉdA

Une légère brise d’été, sous le soleil, souffle son optimisme sur Néthen. À deux pas de l’église du village, au milieu des champs, Olivier Gillet et son cheval Fangio font respirer la terre. Olivier est indépendant et a intégré la coopérative Graines de vie il y a quatre ans. "Olivier fait partie des six porteurs de projets de la coopérative , explique Hermann Pirmez, 64 ans, natif de Néthen et président de Graines de Vie rencontré ce samedi 2 juillet, à l’occasion de la Journée internationale des coopératives à l’invitation de Crédal, coopérative active dans le domaine de la finance solidaire. Quand la coopérative a été créée en 2014, il existait déjà parmi les habitants du village une volonté de créer une dynamique en autonomie et en solidarité. C’est ainsi que nous avons regroupé du maraîchage, de la boulangerie artisanale, du petit élevage, de la traction animale, de la tisanerie ainsi qu’un pôle de formation. Objectif premier: nourrir le village de Néthen, soit une vingtaine de familles pour les légumes et quelque cent personnes pour la commande de pains, le tout sur la base de l’agriculture biologique."