Grez-Doiceau: «Nous sommes troublés… et réfutons» réagit la majorité de Paul Vandeleene

Face à la sortie de l’Alliance Communale évoquant un déni de démocratie et des propos machistes, la majorité se dit blessée.

Laurent Saublens
 «Comme bourgmestre, jamais je n’aurais laissé passer des propos insultants ou irrespectueux vis-à-vis d’aucun membre du conseil communal», se défend Paul Vandeleene.
«Comme bourgmestre, jamais je n’aurais laissé passer des propos insultants ou irrespectueux vis-à-vis d’aucun membre du conseil communal», se défend Paul Vandeleene. ©ÉDA

Mardi soir, le conseil communal de Grez-Doiceau a été marqué par le silence observépar les élus Alliance Communale, puis interrompu par un communiqué que ceux-ci ont lu, une fois l’ordre du jour terminé, dénonçant des dérapages entre autres machistes.