Pourquoi l'opération "plaisir d’apprendre" qui lutte contre le décrochage scolaire va disparaître à Grez-Doiceau ?

L’objectif est de lutter contre le décrochage scolaire et permettre aux jeunes de recréer du lien social. Mais la commune a d’autres projets.

Laurent Saublens
Pourquoi l'opération "plaisir d’apprendre" qui lutte contre le décrochage scolaire va disparaître à Grez-Doiceau ?
Pour justifier le refus, Paul Vandeleene a rappelé qu’à Grez-Doiceau, il n’existait pas d’enseignement secondaire. ©ÉdA

À la demande de l’Alliance Communale, un point supplémentaire sollicitait d’adhérer à "Plaisir d’apprendre" subsidié par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Après une présentation du point, la majorité, via son bourgmestre Paul Vandeleene, a justifié le refus d’adopter ce point.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...