Qui adoptera Bebert, orphelin de sa maîtresse, décédée des suites d'un cancer?

Après avoir perdu son long combat, Véronique laisse quatre enfants orphelins, mais aussi deux chiens. Seul Bebert, un mâtin espagnol de 9 ans, cherche encore un nouveau foyer.

Laurent Saublens
Qui adoptera Bebert, orphelin de sa maîtresse, décédée des suites d'un cancer?
Bebert cherche à être adopté, après le décès de sa maîtresse. ©EdA

Parfois, la vie est injuste, cruelle même. Dans votre quotidien, nous avons déjà évoqué à quelques reprises la tragédie vécue par Véronique Geist, qui habitait Cocrou (Grez-Doiceau). Veuve, maman de quatre enfants, la Grézienne avait dû faire appel aux dons, en 2019, via un crowdfunding, pour récolter 25 000€, argent nécessaire pour lui permettre de payer ses frais de traitement tout en continuant à assumer ses obligations de maman. Véronique, au départ d'une bronchite qui ne passait pas, avait contracté un cancer du sein qui s'était métastasé aux poumons, au foie et aux vertèbres. À l'époque, c'est une véritable battante pleine d'espoir et d'envie de vivre qui passait un message clair à son entourage. "Le message que je souhaite faire passer? C'est qu'on ne peut pas éviter les événements qui arrivent dans nos vies mais par contre, on a le pouvoir sur le comment on les appréhende. Et moi j'ai envie de le faire avec tout mon optimisme, ma Foi, une créativité qui pourrait donner des idées à d'autres." En 2011, victime d'un accident de vélo, son mari était décédé. Indépendante dans le secteur administratif, Véronique avait aussi publié son premier livre qui retraçait l'histoire de sa famille, la perte d'un être cher, le deuil mais aussi l'amour et l'évolution à travers les épreuves. Hélas, fin 2021, malgré une lutte sans relâche, Véronique s'en est allée. Une triste nouvelle qui a des conséquences.