CPAS de Grez-Doiceau: l’Alliance Communale demande plus de réactivité

Ancienne présidente du CPAS, Sarah Olbrechts – van Zeebroeck a listé une série de points qu’il s’agirait de revoir ou d’améliorer.

LAURENT SAUBLENS,L.S.
CPAS de Grez-Doiceau:  l’Alliance Communale  demande plus de réactivité
Le président du CPAS, Benoit Magos (à droite), a été amené à répondre aux remarques de l’opposition qui demande plus de réactivité à l’institution. ©ÉDA

Pour Sarah Olbrechts – van Zeebroeck (Alliance Communale, opposition) ancienne présidente du CPAS, si le budget du CPAS comporte la plupart des éléments de la politique sociale menée à Grez depuis longtemps, il y a, selon elle, une multitude d'actions qui pourraient être entreprises et qui ne paraissent pas figurer dans ce budget. "Ce budget manque de réactivité par rapport à la crise sanitaire et cela fait maintenant deux ans que nous y sommes embourbés, il nous semble que le CPAS a eu le temps de rebondir…"