Organisation frauduleuse d’insolvabilité

Passer de 135 000€ à un remboursement exigé de 2,9 millions, telle est la courbe exponentielle d’une condamnation pour un Grézien.

J.VD.

Pierre P., 75 ans, était poursuivi pour avoir frauduleusement organisé son insolvabilité en vidant son compte à vue dans des dépenses qualifiées de "somptuaires" (voyages, croisières, restaurants), en cédant, le 13 février 2013, les parts qu'il détenait dans sa société Pumax contre paiement de 220 000€ intégralement dépensés, en démissionnant, le 18 septembre 2015, de son poste d'administrateur qui lui garantissait des revenus annuels de 59 000€.