Un caractère villageois et rural

Roland Flamand est natif de Hèze (Grez-Doiceau). Après son mariage en 1976, lui et son épouse ont habité Woluwe-Saint-Lambert pour se rapprocher du boulot.

Michel Demeester

Ils sont revenus à Hèze en 1985. L’homme a travaillé au service après-vente chez Alfa Romeo. Il est président du comité des fêtes de Hèze qui organise notamment les fêtes de Saint-Nicolas, Halloween, un jogging et une marche Adeps. Roland Flamand est passionné de vélo. Il a fait le tour d’Europe il y a deux ans, il va s’élancer sur le tour de Belgique l’année prochaine. Il a fait une première étape de Hèze à Roncevaux, sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle à VTT. Il a poursuivi sa route récemment. Il est aussi organisateur, avec les Guidons coutois du Brevet cycliste à Progression fédérale. «Hèze a gardé son caractère villageois, rural. Il compte un peu moins de 900 habitants pour 297 maisons. C’est un endroit calme, plaisant. Le village fait frontière avec Chapelle Saint-Laurent au nord, Chaumont-Gistoux au sud et Longueville à l’est. La rue du Libel, un coin bucolique, rappelle le «libel» accordé jusqu’à la fusion des communes. Il s’agissait d’un droit octroyé par Jeanne de Brabant en 1404 aux habitants. Ils bénéficiaient d’une rente pour l’exploitation de terres dont ils avaient reçu propriété. Hèze compte trois chapelles, mais pas d’église. Il n’y a plus d’épicerie ni de café. L’ancienne école est devenue salle communale, c’est là que se font les activités. La rue Félix Lacourt est l’axe du village, la ligne de bus Jodoigne-Wavre, traverse le village.»