Le centry et ses dérogations au PCA

Pour la cinquième fois, un dossier est à l’enquête publique avec des dérogations aux prescriptions du Plan communal d’aménagement du Centry

L. S.

C’est devenu une habitude. Bonne ou mauvaise, selon que l’on soit d’un côté ou de l’autre, les avis varient. Mais la certitude est bien là, une nouvelle, (la cinquième) demande de permis d’urbanisme pour la construction d’un immeuble à appartements sollicite des dérogations aux prescriptions du Plan Communal d’Aménagement du Centry. Et pour celle-ci, il s’agit d’un dossier déjà soumis à pareille enquête voici moins d’un an, lequel avait été recalé. Cette fois, la SPRL Immowal souhaite pour l’immeuble qu’elle compte ériger Clos des Arbalétriers, déroger avec un non respect de la zone de bâtisse en sous-sol, une hauteur sous corniche (parties en recul de la façade nord-est) ainsi que pour des terrasses accessibles ne répondant pas aux prescriptions du PCA.