Genappe : 30 mois avec sursis pour avoir piégé plusieurs filles au pair

Un habitant de Genappe se montrait très " tactile " avec les filles au pair qu’il hébergeait chez lui, et qui ne savaient pas comment réagir…

Vincent Fifi
 Un Genappien s’est retrouvé sur le banc des prévenus du tribunal correctionnel, après s’en être pris à plusieurs filles au pair qu’il hébergeait.
Un Genappien s’est retrouvé sur le banc des prévenus du tribunal correctionnel, après s’en être pris à plusieurs filles au pair qu’il hébergeait. ©ÉDA

À partir de 2017, un couple de Genappe a régulièrement fait appel à des filles au pair pour aider à garder les enfants. Recrutées via un site internet spécialisé, celles-ci venaient d’un peu partout dans le monde, notamment d’Amérique du Sud. Mais elles ne restaient guère, quittant cette maison du Lothier dès qu’elles en avaient l’occasion.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...