Le directeur du Tof Théâtre (Genappe) dans un bras de fer

Après les événements du week-end, Alain Moreau déplore encore une fois la surdité du gouvernement. Les amendes seront contestées en justice.

A.Bil.
Le directeur du Tof Théâtre (Genappe) dans un bras de fer
Entouré de ses marionnettes fétiches, Alain Moreau a bravé les interdits et plaidé pour le spectacle vivant, ce week-end. ©Tof Théâtre

Après un week-end très agité pour les acteurs culturels qui tentent, en vain, de faire entendre qu'ils sont capables de reprendre leurs activités tout en respectant un protocole sanitaire, la parole est à ces derniers.