Éolien : le plan wallon ne convainc pas

L’avis, très réservé,du collège sur le plan wallon de déploiementdes éoliennes a été salué par le PS et le cdH. Écoloa choisi l’abstention.

Le collège a clairement indiqué sa position, lors du conseil communal de mardi soir, face au projet éolien du ministre wallon de l'Environnement Philippe Henry (Écolo), en rendant un avis réservé et prudent. Cela après avoir pris connaissance du nouveau cadre de référence éolien et de la cartographie du potentiel sur le territoire. Ce plan divise la Wallonie en cinquante lots et Genappe est repris dans trois zones. «Impossible de remettre un avis pertinent et circonstancié, a expliqué Marianne Janssens, échevine de l'Environnement. Car, le délai qui nous a été octroyé pour se prononcer était trop court. On n'a pas eu le temps d'interroger les citoyens, le conseil communal et la commission communale de l'aménagement du territoire et de la mobilité (CCATM). On regrette aussi l'absence d'outils scientifiques pour valider les informations. On a reçu des données brutes, sans explications. On ne connaît pas non plus l'impact réel de ce cadre sur notre patrimoine.» Le bourgmestre Gérard Couronné: «Je ne suis pas du tout contre l'éolien, mais ce projet ne me convient pas!»