Reconnu à ses sourcils: trente mois de prison ferme pour le braquage d’un magasin de nuit à Court-Saint-Étienne

Aux policiers qui venaient de l’arrêter pour un braquage, Thanh déclara ne se souvenir de rien. Au tribunal, il dira que ce n’est pas lui.

Jean Vandendries
jean VANDENDRIES
 Le jeune homme, né en 1992, comparaissait pour tentative d’extorsion et vol de numéraire (photo d’illustration).
Le jeune homme, né en 1992, comparaissait pour tentative d’extorsion et vol de numéraire (photo d’illustration). ©ARCHIVES ÉDA

Les faits ont lieu au cours de la nuit du 16 au 17 février 2020. Ils valent à Thanh L. de comparaître le 30 mai dernier pour une tentative d’extorsion et un vol de numéraire, 170€.