C’est compliqué pour les Stéphanoises

Entre le changement d’entraîneur et les problèmes d’effectif, les promues de Court-St-Étienne ont du mal à trouver leurs marques en P1.

Olivier Talmas
C’est compliqué pour les Stéphanoises
©EdA

Champion haut la main en P2, la saison passée, Stéphanois n'a pas encore trouvé ses marques en P1. «Les filles sont super mais, en toute franchise, je m'attendais à autre chose, confie Émilie Coenen, arrivée de Chastre cet été. Sur le plan qualitatif, il y a de quoi faire de bonnes choses. Mais, quantitativement, il faut se battre chaque semaine pour avoir une équipe complète. Ce n'est pas évident pour la majorité des filles qui n'ont connu que la victoire la saison dernière.»