Des ateliers pour « réenvisager d’habiter autrement »

Commune et CPAS ont invité les Chaumontois à des soirées pour parler de l’avenir de l’habitat en évoquant, entre autres, le logement alternatif.

Laurent SAUBLENS

Il est de plus en plus compliqué de se loger, particulièrement à Chaumont-Gistoux où le prix de l’immobilier est souvent conséquent. Maintenir les jeunes dans le village n’est dès lors pas chose aisée. C’est pourquoi Commune et CPAS, via l’échevine du Logement Sese Kabanyegeye (Écolo) et la présidente du CPAS Natacha Verstraeten (Arc), ont proposé des ateliers pour réfléchir à l’habitat de demain.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...