À dix ans, Julien Wargnies rêvait déjà d’être horloger

C’est la Journée de l’artisan ce dimanche. Elle permet aux artisans de mettre en avant leurs réalisations, créations et leur travail comme chez Julien Wargnies, jeune horloger.

Nicolas Mamdy
 Julien Wargnies au travail dans son atelier à Chaumont-Gistoux: de la minutie tout en rigueur.
Julien Wargnies au travail dans son atelier à Chaumont-Gistoux: de la minutie tout en rigueur. ©- 

"Comme un médecin, je soigne tout le monde", annonce Julien Wargnies, mais sa spécialité à lui, c’est de soigner vos montres, de la plus simple à celle à grande complication. Voici six mois, ce Chaumontois de 23 ans s’est lancé comme indépendant et a ouvert un atelier dans la maison de ses parents. Atelier qu’il ouvre d’ailleurs ce dimanche à l’occasion de la Journée de l’artisan, journée à laquelle une trentaine d’artisans prennent part en Brabant wallon.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.