Villers surprend encore Chaumont

Petitvoir 3 - Bellefontaine 4 Petitvoir démarre le match en trombe, et dès la 2', Annet sert Legrand qui déflore la marque. Trois minutes plus tard, Cravatte se retrouve seul face au gardien mais est poussé par un défenseur qui revient ; l'arbitre ne bronche pas. Plus tard, le même Cravatte botte un coup franc des 25 mètres que détourne admirablement Henrion. A la demi-heure, Lefèvre réalise un effort qui profite à F. Gillet (1-1). Les Bellifontains accentuent alors leur pression. Mais à la 35', Annet, des 30 mètres, tente et réussit un lob (2-1). Encouragé par son succès, il récidive quelques minutes plus tard, des 40 mètres cette fois (3-1). A l'heure de jeu, Bellefontaine revient dans le match grâce à un penalty converti par Plainchamps (3-2). Petitvoir réagit ensuite, mais Henrion détourne l'envoi de Brepoels qui manquera encore une occasion juste après. A un quart d'heure du terme, Lefèvre croise son tir et égalise (3-3). Bellefontaine remporte les trois points, quand à 5 minutes du coup de sifflet final, Saussu met fin à un cafouillage monstre devant le but local (3-4).

Villers surprend encore Chaumont
12774367 ©© EdA

Chaumont 2 - Villers-devant-Orval 3 Petite surprise à Chaumont où l'équipe locale a perdu face à des Villersois qui l'avaient déjà emporté à l'aller. Durant le premier quart d'heure, Alexandre s'interpose devant Clausse et E. Maréchal. Villers réplique, mais c'est Lambert qui supplée son gardien deux fois pour empêcher Barthélemy puis Weber de marquer. Bodson et Weber hériteront encore d'occasions, mais juste avant la pause, c'est E. Maréchal qui ouvre le score (1-0). Dès la reprise, c'est M. Maréchal qui oblige Alexandre à la parade.

Barthélemy égalise ensuite, à la suite d'un gros cafouillage (1-1). Peu après l'heure de jeu, E. Maréchal place sa tête sur corner et rend l'avantage à Chaumont (2-1). A la 72', Weber suit une tentative d'un coéquipier et égalise (2-2). Clausse et M.

Maréchal manqueront ensuite l'occasion de donner la victoire à Chaumont. Une chose que ne manquera pas Weber à la 88', sur un centre de Petit (2-3).

Mellier 1 - Cobreville 0 Malgré un score arsenal, le match n'aura pas été pauvre en occasions. La première est à mettre à l'actif de Cobreville, et de Nicolay qui oblige Meinguet à détourner. Guiot réplique, avant que Bernard, Wavreille, Bertrand et Macoir n'essaient de loin, mais sans succès. De la 25' à la 35', le coach local Fabrice Close est contraint d'effectuer ses trois changements, dûs aux blessures. Guiot aura été notamment transporté à l'hôpital, et on craint pour lui une rupture des ligaments croisés.

En deuxième période, le jeune Classen se met en évidence une première fois, avant de marquer le seul but du match à la 57', quand il récupère un ballon et fusille Martin. Copine aura la balle d'égalisation au bout du pied en fin de partie, mais n'en profitera pas.

Gérouville 3 - Namoussart 4 Le premier but du match tombe à la 24' : un tir de Collet est repoussé par Clausse, mais R. Kerger a suivi et fait 0-1. L'égalisation, elle, tombe dix minutes plus tard, quand une faute de Sosson sur Muller est sanctionnée d'un penalty ; Baetslé le transforme (1-1). Quelques minutes plus tard, J. Kerger est au coup franc et trouve Collet qui, esseulé, n'a aucun mal à exploiter l'occasion (1-2). Avant la pause, Bailleux égalise en plaçant le ballon dans la lucarne (2-2). La deuxième période est équilibrée, et à la 78', Namoussart se retrouve à dix à la suite du deuxième cartron jaune reçu par Cosson. Cette infériorité numérique n'empêche pas M. Kerger de se balader dans la défense locale et de rendre l'avance à ses couleurs (2-3). A la 84' Beaudoint croit sauver un point pour Gérouville (3-3), mais deux minutes plus tard, M. Kerger a tout le loisir de placer sa tête sur corner et d'offrir trois points à son équipe.

Neufchâteau 0 - Assenois 3 Belle réaction des hommes de Jean-Christophe Koenig après la débâcle subie face à Chaumont la semaine passée. En milieu de première période, Brepoels a donné l'avantage à Assenois (0-1). A l'heure de jeu, Dion a doublé la marque, tandis qu'en toute fin de rencontre, Winkin fixait les chiffres à 0-3.