RÉTRO 2022 - août: le trop grand succès de Sans Collier à Chastre: jamais une cage n’a été libre

Le refuge manque de bénévoles depuis l’ouverture de son nouveau site spécialisé, à Chastre. Il faudrait presque doubler les effectifs.

Pierric BRISON
 Sébastien de Jonge cherche de nouveaux bénévoles pour les deux sites de Sans Collier, à Perwez et à Chastre.
Sébastien de Jonge cherche de nouveaux bénévoles pour les deux sites de Sans Collier, à Perwez et à Chastre. ©ÉdA

Depuis le mois d’août, Sans Collier recueille également des animaux à Chastre. Un tout nouveau site qui propose deux services complémentaires, par rapport à Perwez. Comme une pension sociale, gratuite pour les animaux de propriétaires en difficulté financière. "Malheureusement, tout a trop bien démarré, dans le sens où on affiche complet", glisse Sébastien de Jonge, le directeur de l’ASBL.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...