Chastre n’a pas su tuer le match

Le coach chastrois, Jean-Luc Fergloute, regrettait le manque d’efficacité de ses joueuses. «On a le match en mains et on essaye de construire mais, comme chaque fois, on n’a pas l’explosivité nécessaire car il nous manque une tueuse devant.

On aurait pu avoir le nul car on a eu dix tirs alors qu’elles en ont eu trois et ont marqué deux buts. Le match de mardi dernier a aussi laissé des traces car on vient de jouer trois fois en six jours. La Fédération n’a pas réfléchi à ce genre de situation et, en attendant, c’est une grosse déception car on concède notre première défaite et on se prend cinq points dans la vue. Mais le championnat n’est pas fini et je rendrai la monnaie de sa pièce à Christophe (son pote, le T1 stéphanois, NDLR) au retour!»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.