Anto Carte a animé le groupe Nervia

C’est à Wauthier-Braine que le peintre Anto Carte a animé le groupe Nervia, l’équivalent wallon de l’école de Laethem-Saint-Martin.

Yves VANDER CRUYSEN

Anto Carte, de son vrai nom Antoine Carte, est l’un des grands artistes wallons du XXe siècle. Né à Mons, le 8 décembre 1886, il aurait pu travailler dans l’atelier de menuiserie de son père, par ailleurs fabricant de meubles. Mais il n’a aucun goût pour le bois et se retrouve, âgé à peine de quatorze ans, comme peintre en bâtiment chez le décorateur Franz Depooter. Mais on le sent déjà doué pour coucher ses impressions sur la toile. Il va ainsi être invité à fréquenter l’académie des Beaux-Arts de Mons, puis celle de Bruxelles, où il se forme aux côtés d’Émile Motte, de Constant Montald, d’Émile Fabry ou de Jean Delville. C’est sous la direction de ces derniers qu’il découvre le symbolisme et obtient, en 1909, le premier prix de paysage ainsi qu’une bourse qui va lui permettre de fréquenter, à Paris, les cours de Cavaillé-Coll et de Léon Bakst, qui travaille pour les Ballets russes de Serge de Diaghilev. Une autre révélation.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...