Centre culturel de Braine-l’Alleud: «C’est la fin, sauf si…»

Gardant une petite ouverture en cas d’accord amiable, la majorité a voté lundi soir en faveur d’une résolution judiciaire du contrat-programme.

Vincent Fifi
 Le collectif Accolades, qui se bat pour que le Centre culturel brainois continue à vivre, était mobilisé lundi soir devant l’hôtel de ville.
Le collectif Accolades, qui se bat pour que le Centre culturel brainois continue à vivre, était mobilisé lundi soir devant l’hôtel de ville. ©ÉDA

Le bourgmestre, Vincent Scourneau, l’avait publiquement annoncé il y a un mois: la première étape d’un apaisement des relations entre le Centre culturel et la Commune doit passer par l’adoption des nouveaux statuts par le conseil d’administration. À défaut, la volonté de résolution du contrat-programme par voie judiciaire allait être inscrite à l’ordre du jour du conseil communal de juin.