Le Frigo solidaire a failli jeter l’éponge après une amende de l'Afsca: "J’ai eu des gens en pleurs au téléphone"

Après trois contrôles de l’Afsca et une amende de 600€, les bénévoles sont découragés mais tentent de continuer pour les bénéficiaires.

Vincent Fifi
Le Frigo solidaire a failli jeter l’éponge après une amende de l'Afsca: "J’ai eu des gens en pleurs au téléphone"
Après avoir annoncé une fermeture temporaire, les responsables du Frigo solidaire ont décidé de limiter l’ouverture à deux jours par semaine. ©ÉdA

Sur la page Facebook du Frigo solidaire installé il y a quatre ans dans un bâtiment sur la Grand-Place Baudouin Ier, l’annonce a fait l’effet d’une douche froide pour les bénéficiaires. Les responsables de l’ASBL ont en effet indiqué, il y a quelques jours, qu’ils allaient devoir procéder à une fermeture temporaire.