«Life Cover»: l’ingénieuse idée d’une maman pour sauver des vies

Véronique Visconti a créé la pochette Life Cover, qui peut s’accrocher partout et contient les informations essentielles personnelles en cas d’accident.

Robin Gille

Tout part d'une inquiétude d'une mère pour son enfant. Véronique Visconti a un fils, Nicolas, qui souffre d'autisme. La maladie de Nicolas l'empêche d'entrer en contact avec des inconnus, ce qui peut s'avérer problématique en cas d'imprévu. «Un jour, je me suis dit que si j'avais un accident de voiture avec mon fils à bord et que je n'étais pas capable de communiquer avec les services de secours, je devrais trouver une solution pour que mon fils puisse être pris en charge directement avec les bonnes informations sur sa santé, qu'elle soit physique ou mentale», explique Véronique Visconti, originaire de Braine-l'Alleud et aujourd'hui installée à Auderghem.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...