Manque de fréquence et d’explosivité

Coach de Clément depuis 5 ans, Erwin Desmet a suivi de près l’évolution de l’athlète. «Quand il était petit, ce n’était pas spécialement celui qui avait le plus de talent mais il a toujours été ultra motivé avec une mentalité et une écoute exemplaire.

A.D.

Il a toujours envie de se perfectionner et de comprendre chaque exercice. C’est un garçon puissant qui n’avait pas beaucoup de coordination ni de technique. Il a beaucoup progressé mais il a encore un peu de mal à gérer son grand gabarit. Il a encore un petit manque de fréquence et d’explosivité. Néanmoins, il attrape beaucoup de «pied» et les mouvements alternatifs deviennent minimes. C’est difficile de dire jusqu’où il pourra aller car ses études priment sur l’athlétisme. On limite donc fortement le nombre d’entraînements. Cependant, on aimerait arriver en 20 secondes au 200 mètres dans les deux prochaines années.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.