« J’ai accompli un truc »

«Pour l’instant, mes meilleurs souvenirs en athlétisme furent mon premier titre de champion de Belgique et la qualification pour le championnat d’Europe.

Le premier, c’était cet hiver à Gand. J’avais beaucoup de pression car je n’avais jamais été champion. L’année d’avant, j’avais été deuxième donc je ne voulais vraiment pas rater ce titre. J’étais favori avec une belle marge sur 60 m. En finale, mes concurrents prennent un super départ et, après 40 m, je ne suis que 4e . Mes adversaires explosent tous leur record personnel et je gagne finalement avec seulement un petit centième. La qualif' pour les championnats d’Europe, c’était en mai. C’était la première compétition de relais de l’année donc on y allait sans pression. C’était plus facile pour trouver nos marques. On savait qu’on pouvait le faire, ce n’était pas quelque chose d’inattendu. Mais j’ai eu un tel sentiment d’accomplissement quand on a fait ce minima. Je n’avais jamais ressenti ça avant, j’avais vraiment l’impression d’avoir accompli un truc dans la vie.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.