« Namur n’est plus inabordable »

Comme plusieurs autres Brainoises, Émilie Vermylen a porté le maillot namurois dans le passé. Elle évoque cette affiche pas comme les autres.

Christophe GOFFAUT
« Namur n’est plus inabordable »
Basket D1 Vermylen (Braine) ©ÉdA

La réception d’un monument comme le Belfius Namur ne laisse jamais indifférent. Les joueuses des Castors Braine n’échappent pas à la règle. A fortiori dans le chef d’Amandine Halin (malheureusement sur la touche), Charlotte Ippersiel et Sarah Dochez, qui ont porté dans le passé la vareuse du prestigieux club. Émilie Vermylen (27 ans), la capitaine du vaisseau brainois, a elle aussi transité par le Hall Octave Henry.