Il faudrait un an pour déménager Mini-Europe à Braine-l'Alleud

On sait que le bourgmestre de Braine-l’Alleud Vincent Scourneau envisage, depuis qu’est évoquée la possibilité que Mini-Europe quitte le plateau du Heysel, d’accueillir cette attraction touristique en territoire brainois, plus particulièrement en bordure du champ de bataille de Waterloo, le long d’une future voirie qui reliera la N5 au rond-point de Piraumont.

É.G.
Il faudrait un an pour déménager Mini-Europe à Braine-l'Alleud
Mini-Europe Braine-l'Alleud ©Archives ÉdA

C’est dans ce contexte que le bourgmestre brainois, une partie de son collège et le directeur de Culturespaces Emmanuel Bacquet ont été invités mardi matin à visiter Mini-Europe. La visite était pilotée par Thierry Meeus, administrateur délégué du site. Celui-ci et Vincent Scourneau ne s’étaient encore jamais rencontrés, les contacts étant jusqu’à présent menés par l’IBW.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.