Piscine : le plan B est en route

Quoi qu’il advienne, Braine-l’Alleud aura sa piscine. C’est le vœu du bourgmestre. Vu que le plan A capote, on passe au plan B .

É.G.

On se souvient que la Commune, en appel à Nivelles, s'est vue confirmer mi-avril une décision défavorable du juge de paix sur l'expropriation d'un terrain nécessaire à la construction de la piscine. « L'acte rédigé par le ministre Antoine et qui devait permettre l'expropriation a été déclaré à deux reprises illégal ! peste Vincent Scourneau (MR), bourgmestre.Son cabinet aurait pu retirer cet acte et en rédiger un nouveau, mieux motivé. Cela n'a non seulement pas été fait mais même pas proposé. À Braine-l'Alleud, on ne peut vraiment pas compter sur des relais cdH ! »