Immeubles inoccupés à Braine-L'Alleud : la taxe efficace

Depuis trois ans, les immeubles inoccupés sont taxés à Braine-l’Alleud. L’objectif de la mesure est d’éviter le développement de chancres.

Éric Guisgand

Les immeubles inoccupés dégénèrent souvent au fil du temps en vrais chancres. Le phénomène touche pratiquement toutes les entités urbaines, Bruxelles en tête. Braine-l'Alleud n'échappe pas à ce problème. Au niveau wallon, la lutte contre les logements inoccupés a été initiée peu avant les années 2000 par la Région (décret du 19/11/1998). « Mais ce n'est que dans les années qui ont suivi que cette politique a connu un réel coup d'accélérateur, dès qu'elle a été liée au plan d'ancrage communal. Les taxes initialement prévues pour la Région ont alors été déplacées en 2005 vers les communes », explique le bourgmestre brainois Vincent Scourneau.