Beauvechain: qui a volé la main de cette Étreinte ?

L’une des trois " Étreintes ", œuvres de Mélanie Bendermacker, avait déjà été volée. Cette fois, c’est la main d’une autre " Étreinte " qui a disparu. De quoi inquiéter les autorités.

Marc Welsch
 L’une des trois «Étreintes» avait déjà été volée en mai dernier. Cette fois, c’est l’une des mains des deux autres «Étreintes» qui a été sciée et emportée.
L’une des trois «Étreintes» avait déjà été volée en mai dernier. Cette fois, c’est l’une des mains des deux autres «Étreintes» qui a été sciée et emportée. ©ÉDA

L’art est-il le chemin qui mène à Dieu ? On dit par ailleurs que saccager, dérober ou anéantir la beauté artistique, c’est se mette les muses à dos – ou s’attirer la foudre, tel Prométhée dans la mythologie grecque. Le promeneur est saisi d’incompréhension quand, sur la sente qui court le long de la Nethen, à Beauvechain, il aperçoit ce qui reste des trois Étreintes de l’artiste Mélanie Bendermacker.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...