Julos prend son envol avec « Le Balbuzard fluviatile »

À 75 ans, le poète de Tourinnes-la-Grosse continue à semer de la poésie dans notre quotidien et revient sur le devant de la scène.

Ariane BILTERYST
Julos prend son envol avec « Le Balbuzard fluviatile »
JULOS Beaucarne ©ÉdA – 20983109568

Joie de vivre, bonhomie, vivacité et esprit malicieux. À 75 ans, le cas de Julos Beaucarne épate. Cet artiste possède la simplicité d’un jeune premier et l’expérience féconde d’un vieux de la vieille. Il l’a prouvé hier encore lors de la sortie de son nouvel album fort peu communément intitulé « Le Balbuzard Fluviatile », du nom de cet oiseau dont l’envergure dépasse 1m70. Un nom aussi improbable que l’était celui du « Jaseur boréal », titre de son précédent album sorti en 2006.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...