« Le Tori Beauvechain n’est pas mort »

Enrouée par quelques petits pépins, la machine « Tori » repart de plus belle. La preuve avec son Open international qui a eu lieu ce week-end.

Alan MARCHAL
« Le Tori Beauvechain n’est pas mort »
Aïkido, judo Beauvechain ©ÉdA A.M.

Avec plus de 1000 participants et une dizaine de pays représentés durant tout le week-end, la 9e édition de l’Open international du Tori Beauvechain a de nouveau rempli ses objectifs. De plus en plus ouverte sur l’extérieur, la compétition brabançonne n’en finit pas de prendre l’ampleur et s’inscrit comme le tournoi à ne pas manquer pour les jeunes judokas belges. De quoi rappeler aux mauvaises langues que le Tori n’est pas encore mort.