Le tribunal de 1re instance se modernise

La conclusion d’un entretien avec la présidente Sophie Sterck ? 2022 a vu la concrétisation d’une avancée vers une justice plus moderne.

Jean Vandendries
 Sophie Sterck, présidente du tribunal de 1re instance du Brabant wallon.
Sophie Sterck, présidente du tribunal de 1re instance du Brabant wallon. ©ÉdA – 60181271041

Nommée juge en décembre 1999, Sophie Sterck vient de voir son mandat présidentiel reconduit pour cinq ans. Les habitués du palais de justice, avocats et journalistes, savent qu’avec cette femme dotée d’une autorité innée, point n’est besoin, pour user d’une formule quasi familière, de tourner autour du pot lorsqu’elle ouvre un dossier pénal.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...