Rétro 2022 - Juillet : Un an après les inondations, une Niloise raconte qu’elle a été noyée 11 fois

Durant ce mois de juillet, nous sommes retournés sur le terrain avec comme thématique: " Un an après les inondations ".

Nicolas Mamdy
 Marielle Vekemans explique que les boues viennent des champs et que cette année, elle a déjà été inondée deux fois.
Marielle Vekemans explique que les boues viennent des champs et que cette année, elle a déjà été inondée deux fois. ©© Jacques Duchateau 

Nous sommes retournés à Wavre, à Mont-Saint-Guibert, à Court-Saint-Étienne… partout où en juillet 2021 la montée des eaux a causé tant de dégâts. Ces dégâts, en Brabant wallon, sont loin d’avoir atteint ce qui s’est passé en province de Liège, malgré tout, nous avons recueilli des témoignages émouvants comme celui de Marielle Vekemans qui durant les seuls mois de juin et juillet 2021, en l’espace de six semaines, a vu les coulées d’eau et de boue déferlées… 11 fois dans sa propriété, à Nil-Saint-Vincent. Si ce sont essentiellement les inondations par débordements de cours d’eau qui ont ravagé la Wallonie, les dégâts par ruissellement ont aussi touché de nombreuses personnes l’été dernier dont la Niloise qui raconte: "Je n’ose plus partir de chez moi, de peur qu’un orage survienne pendant mon absence", dit-elle.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...