Porteurs de faux masques à gaz achetés dans un magasin de farces et attrapes, ils profitent de la naïveté d’une Waterlootoise

Une charpente en (théorique) mauvais état et, pour " faire vrai ", les ouvriers vont acheter de faux masques car, selon eux, il y a réel danger…

Jean VANDENDRIES
 ils ont eu recours à des fumigènes qui les ont amenés à porter de faux masques à gaz.
ils ont eu recours à des fumigènes qui les ont amenés à porter de faux masques à gaz. ©ÉdA

Deux Français, faisant partie des "gens du voyage", ont profité de la naïveté d’une Waterlootoise pour l’escroquer, entre le 24 mars et le 20 avril de cette année, de 5 000 € en espèces, de 30 000 € versés à leur société Skidi Renov et de lingots d’or d’une valeur de 103 270 €.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...