24 Heures vélo de Louvain-la-Neuve: le retour tant attendu des vélos folklos: «Rarement vu autant de beaux vélos» (vidéo)

Les étudiants l’attendaient depuis 3 ans, cette 43e édition des 24 H vélo de Louvain-la-Neuve. Son départ sera donné ce mercredi à 13 h.

Nicolas Mamdy

Trois ans que les rues de Louvain-la-Neuve ne se sont plus remplies des vélos et des fêtards des 24 Heures. Ce mercredi, à 13 h, Arnaud De Lie, le jeune champion cycliste, et Julien Watrin, un athlète multititré avec les frères Borlée, donneront le départ de cette 43e édition des 24H vélo tant attendue.

+ LIRE AUSSI| Julien Watrin après son tour d’honneur aux 24H vélo : « Je vais probablement aller boire un verre avec Arnaud (De Lie) » (Vidéo)

Pour le cycliste Arnaud De Lie, il s’agit d’une première : "C’est la première fois que je viens aux 24 Heures. Pour tout dire, je ne connais pas Louvain-la-Neuve. Même si je vais apprendre à connaître puisque ma sœur y a commencé des études, en septembre dernier."

 Arnaud De Lie
Arnaud De Lie ©ÉdA

Un tour de circuit néolouvaniste n’effraye évidemment pas le coureur, 6e du classement mondial UCI au terme de cette saison. Il n’est pas impossible que le coureur de Lescheret goûte à une autre facette des 24 Heures : "Je ne suis pas contre un verre de temps en temps", souriait-il quelques instants avant le départ.

On attend la toute grande foule dans les heures qui viennent. Une météo avenante, les congés scolaires pour les ados et une communauté étudiante privée des 24H ces deux dernières années, les conditions sont en effet réunies pour une édition record en matière d’affluence.

Au niveau de la participation, le record est déjà battu avec 85 vélos sur la ligne de départ. Et parmi ceux-ci, la catégorie ouverte aux entreprises bat elle aussi des records avec 10 vélos inscrits.

"Il y a une grosse attente pour cette édition", avouait Augustin Van Innis, le président du CSE Animations (Centre sportif étudiant) qui organise l’événement et qui, dans certaines zones de fête, a étendu les surfaces pour accueillir plus de monde.

 Le vélo «C’est pas sorcier» du Kot à jeux.
Le vélo «C’est pas sorcier» du Kot à jeux.

Avec la collaboration des autorités académiques, des services de secours, des forces de l’ordre et des services de prévention, les organisateurs ont travaillé dur pour encadrer au mieux les festivités, et, qui sait, présenter un bilan aussi positif qu’en 2019: pas de bagarre et une petite dizaine d’arrestations administratives.

Six zones de concert ont été définies sur les places de Louvain-la-Neuve pour animer la soirée et la nuit, et diverses animations seront mises en place durant tout l’événement. Des navettes de bus sont prévues depuis Woluwe pour amener les étudiants, et des trains de nuit relieront Louvain-la-Neuve à Bruxelles et à Namur. Un dispositif de sécurité comprend des stadiers dans les rues, des renforts policiers (130 agents seront sur place durant la nuit), des agents de gardiennage pour sécuriser les zones de concert, et la présence de trois ambulances en journée et huit durant la nuit.

Pour la première fois, les 24 heures vélo ont lieu durant les vacances scolaires. Les organisateurs ont prévu des animations spécifiques pour les jeunes mercredi après-midi, pour renforcer le caractère familial de la manifestation. Cependant, dans un but de prévention, un arrêté de police interdit la présence des mineurs d’âge dans les rues de Louvain-la-Neuve de 23h00 ce mercredi jusqu’à 07h00 jeudi. Les contenants en verre et les alcools forts sont également interdits dans les espaces publics de la cité universitaire durant toute la durée de la manifestation.