Vacanciers bienvenus sur les aires de repos et stations-service de Bierges

Les aires de repos de Bierges, stations-service, restaurants et shops attendent les vacanciers, même si les travaux se termineront plus tard que prévu.

Ariane Bilteryst
 Même si les travaux ne sont pas terminés, les voies d’accès sont ouvertes et sécurisées.
Même si les travaux ne sont pas terminés, les voies d’accès sont ouvertes et sécurisées. ©Totalénergies 

La Sofico l’avait promis et c’est chose faite: les aires d’autoroutes à hauteur de Bierges, sur l’E411, sont praticables et ouvertes dans les deux sens, prêtes pour la grande transhumance d’été sur nos routes.

Si les anciens bâtiments sont encore sur pied, ils devraient disparaître bientôt. Mais les nouvelles stations-service TotalEnergies, comprenant shop, restaurants (fast-food en direction de Namur uniquement), zone de travail type co-working, et de nouveaux services divers, comme les bornes de recharge rapides pour les véhicules électriques, sont totalement opérationnels.

Retard de chantier en direction de Namur

"La fin des travaux dans le sens Namur-Bruxelles, parkings compris, est prévue pour la fin octobre, ce qui correspond parfaitement au calendrier annoncé, ajoute Héloïse Winandy, porte-parole de la Sofico. C’est un peu plus compliqué dans le sens Bruxelles-Namur, car le chantier est plus complexe et comprend sept phases. Les parkings et les aménagements extérieurs seront totalement achevés à la fin du 1 er semestre 2023. Il nous est difficile d’être plus précis, à ce stade, car cela dépendra des conditions atmosphériques."

La Sofico insiste néanmoins pour faire savoir aux automobilistes qu’ils ne subiront aucun désagrément s’ils décident de s’arrêter sur ces aires d’autoroute. La sécurité des flux de voitures et camions est parfaitement assurée, et, ajoute Héloïse Winandy, "nous ne constatons pas plus de files actuellement aux abords de ces sorties que lorsqu’il n’y avait pas encore de travaux".

Tout est sous contrôle donc. Le feu est au vert pour les juillettistes.