ISBW, «le bras social en danger»

Avec les multiples indexations, le conseiller communal DRC + André Antoine est inquiet pour les finances déjà fragiles de l’ISBW.

Pierric BRISON
 Un des services de l’ISBW, c’est l’accueil de la petite enfance.
Un des services de l’ISBW, c’est l’accueil de la petite enfance. ©ÉdA

"Le compte qui sera présenté par l’Intercommunale Sociale du Brabant wallon (ISBW) ne pose pas de problème, vu l’intervention de la Province à hauteur de 300000 euros. Mais dès l’année prochaine, si rien ne bouge, le déficit sera de 211000 euros et la situation va encore s’aggraver", a déclaré André Antoine, le conseiller communal DRC + (opposition), lors du dernier conseil communal.