Les sections du Gracq se sont rassemblées pour réclamer une Cyclostrade sur la N4

Ce samedi, les membres de plusieurs sections du Gracq ont roulé en peloton sur la Nationale 4 pour réclamer une piste cyclable sécurisée le long de la voirie.

Michel DEMEESTER
 Le peloton composé des Wavriens et des Ottintois était, ici, emmené par Yves Dewelle.
Le peloton composé des Wavriens et des Ottintois était, ici, emmené par Yves Dewelle. ©ÉdA

En juin 2021, les groupes locaux du GRACQ de Wavre, Ottignies-LLN, Mont-Saint-Guibert, Chastre, Walhain, Gembloux, La Bruyère et Namur manifestaient en faveur d’un aménagement cyclable sécurisé, et séparé de la voirie dans les deux sens de circulation, le long de la Nationale 4, entre Namur et Wavre. Le ministre régional en charge de la Mobilité, Philippe Henry, avait promis de mettre le dossier à l’étude pour une réalisation rapide. " Un an plus tard, rien n’a changé. Nous sommes toujours dans l’attente d’informations sur l’évolution de ces dossiers , indique Yves Dewelle, membre du Gracq d’Ottignies-Louvain-la-Neuve. Nous avons donc décidé de renouveler notre action pour réitérer nos demandes."