Le Conseil d’État ne suspend pas le permis

Surprise. Alors que l’auditeur avait donné raison à Natagora sur les éoliennes de la plaine de Boneffe, le Conseil d’État ne l’a pas suivi.

L.S.
Le Conseil d’État ne suspend pas le permis
Le chantier avait été suspendu. Il va pouvoir reprendre dès le 1er août. ©ÉdA

C'est une première dans le cadre des nombreux recours des opposants aux éoliennes sur la plaine de Boneffe: le Conseil d'État ne les a pas suivis… Natagora avait en effet introduit un recours en suspension contre la Région wallonne avec, comme partie intervenante, Eneco Wind Belgium. Voici quelques jours, les opposants avaient eu le retour de l'auditeur qui suivait les arguments de défenses de Natagora. «Nous avions en effet eu cette information, de quoi nous conforter dans nos décisions et les arguments développés par nos conseils.»