Abbaye de Villers-la-Ville

L’abbaye de Villers-en-Brabant a été fondée en 1146 par Bernard de Clairvaux. Protégée par les Ducs de Brabant, elle a connu son apogée dès le XIIIe siècle.

Abbaye de Villers-la-Ville
Le Moulin abbatial

Les siècles qui suivront seront difficiles et il faut attendre le XVIIIe siècle pour qu’elle connaisse un second âge tard. Entre 1715 et 1784, les bâtiments médiévaux sont réaménagés en style néoclassique. Le palais abbatial et ses jardins sont construits. Dans la foulée de la Révolution française, les moines sont chassés, l’abbaye est saccagée et pillée en 1794 avant d’être revendue à un marchand de matériaux. L’état en devient propriétaire en 1892 et entame progressivement des travaux, les ruines sont classées comme site et monument historique en 1972. En 1992, l’abbaye est classée patrimoine exceptionnel de Wallonie. Le domaine est conservé dans sa totalité: 50.000 m2 de murs préservés hors sol et ses 5000 m2 de voûtes romanes et gothiques en font l’un des plus grands ensembles archéologiques de Belgique. Le domaine a été réaménagé et plusieurs jardins ont été créés et/ou réhabilités: le jardin des simples (plantes médicinales d’hier), le jardin des moines (plantes médicinales d’aujourd’hui), le jardin de l’abbé, le jardin des senteurs et son sentier méditatif sans oublier la ligne du temps des rosiers anciens. Il s’y ajoute aussi les jardins des fruits. De nos jours, l’abbaye accueille de nombreux touristes et les invite à un voyage dans le temps pour une visite surprenante et relaxante à la fois. Et pourquoi ne pas la clôturer par une dégustation d’une des quatre bières bio brassées sur place?