Toujours pas d’abri de nuit

L’obligation pour chaque province de disposer d’un abri de nuit n’a donc pas encore trouvé d’issue favorable. Et les acteurs du secteur s’accordent à dire que c’est un problème épineux car la Commune qui accueille les sans-abri pour les nuits, devra aussi les encadrer en journée.

A.Bil.

«Créer un seul abri de nuit pour tout le Brabant wallon ne serait pas la meilleure des solutions, estime Antoine Farchakh, directeur des maisons d’accueil du BW. Mais on pourrait aller vers la création de plusieurs abris de nuit de moindre taille, car il y a plusieurs villes de taille importante.»