En attendant la réponse du parquet, Jacques G. « ne peut pas répondre »

Contacté, Jacques G. ne souhaite pas s’exprimer. «Je suis tenu au secret professionnel. Ce n’est pas que je ne veux pas vous répondre, mais c’est que je ne peux pas.»

S.H.
R.I.

L’affaire est sensible et nous en sommes qu’au stade du dépôt de plainte. Du côté du parquet de Namur, on confirme qu’un dossier a bel et bien été transmis. Ouverture d’une information, mise à l’instruction ou classement sans suite? Il est trop tôt pour que le ministère public puisse déjà prendre une première option.