Une victoire française était encore possible

Une victoire française était encore à portée de mainle samedi 17 juin 1815. Mais les opérationsde la journée péchèrent par leur lenteur.

Éric Guisgand
Une victoire française était encore possible
Bivouacs 2013 123.JPG ©ÉdA – E.G.

Samedi 17 juin 1815. Temps sec et frais le matin. Blücher, 73 ans, contusionné la veille à la suite d’une chute de cheval, est à Mellery. Il vient de perdre 12 000 hommes à Ligny. Les Français ne déplorent que 8 500 pertes.