Il réunit ses voisins autour du vin

Né de père suisse et de mère française, Nicolas Vuille a élu domicile à Genval il y a une dizaine d’années. Dès son arrivée, le journaliste de profession a eu envie de donner une âme au quartier, en rapprochant ses gens.

Virginie STASSEN
Il réunit ses voisins autour du vin
22 - vuille 1.jpg ©ÉdA

Quand il s'est installé dans l'avenue des Combattants, Nicolas Vuille a tout de suite lancé une initiative conviviale: une fête des voisins. «Au départ, elle était prévue tous les deux ans. Mais je trouvais que c'était un peu léger.» Quand il découvre qu'un terrain est en friche au Beau Site, une idée un peu folle germe dans son esprit. Et pourquoi ne pas lancer un vignoble? En s'inspirant de Montmartre (où l'on produit chaque année du vin en plein cœur de Paris), et de Villers-la-Ville (qui possède également son propre vignoble), le Genvalois et quelques acolytes créent l'ASBL Les Vins de Genval, soutenue par la fondation roi Baudouin. «Il s'agissait surtout d'un beau prétexte pour renforcer le lien social dans l'avenue des Combattants. Et cela a plutôt bien fonctionné: 400 personnes, de tous âges et de toutes origines, sont aujourd'hui impliquées. Chaque activité liée au vignoble réunit quant à elle 30 à 40 individus, qui n'oublient jamais d'emmener leur verre à pied pour l'apéritif qui suit le labeur…» Notons que les premières vendanges, en septembre dernier, ont donné lieu à quelques bouteilles. «J'ai eu l'occasion de goûter notre vin, qui était encore en cours de fermentation, se réjouit Nicolas Vuille. Il s'agit d'un petit vin blanc qui évoque le Sauvignon. Il s'agissait en fait d'un test pour la pleine période de production – 600 bouteilles sont prévues – qui aura lieu d'ici 2 ou 3 ans».