Une fenêtre ouverte sur le Congo

Des jeunes ottintois d’«Espérance Revivreau Congo» présentent ce week-end une exposition consacrée à leur visitede cet été en RDC.

Michel Demeester
Une fenêtre ouverte sur le Congo
Une fenêtre sur le Congo ©ÉdA

Lors de la création de l’ASBL «Espérance Revivre au Congo», créée par la famille Assumani en décembre 1999, trois de leurs enfants fréquentent l’école des Coquerées. L’association des parents de l’école, les professeurs, les élèves, se mobilisent pour récolter du matériel scolaire pour l’école de Biriba et de Kalimabengue, à Uvira, dans le Sud-Kivu en République Démocratique du Congo (RDC). Depuis lors, sept jeunes ottintois (Antoine Assumani, Audrey Dedobbeleer, Jordan Lambert, Julien Kuypers, Julien Lebrun, Renaud Geeraerts, Zaïna Assumani) sont restés actifs dans l’ASBL en soutenant de multiples projets liés à la santé, l’éducation, l’écologie. En 2010, ils ont décidé de créer une commission des jeunes au sein de l’ASBL.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.