« On ira devant le Conseil d’État »

C’est le coup de massue mais pas le coup de grâce pour les opposants réunis au sein de« Plaine de Vie ». Leur combat n’est pas fini.

« On ira devant le Conseil d’État »
boneffe ©EdA

Du côté de « Plaine de Vie », la décision du ministre n’était pas seulement attendue. Elle était pressentie.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...