Sombreffe dit non aux éoliennes

Saisi par une demande d’implantation d’un nouveau parc éolien, partiellement sur la commune, le collège a détaillé les raisons de son opposition.

Thierry CRUCIFIX
Sombreffe dit non aux éoliennes
Le collège communal estime que Sombreffe a déjà largement contribué à la cause éolienne. ©ÉdA – 501296010803

La société New Wind a fait une demande de permis unique pour l’implantation de huit éoliennes, dont trois sur le territoire de Sombreffe et quatre à proximité immédiate de sa limite territoriale, au lieu-dit Pont-au-Rieu. Ces éoliennes sont situées de part et d’autre de la Chaussée romaine, au sommet de la crête séparant les bassins de l’Orneau et de la Dyle, entre la plaine hesbignonne et brabançonne. Une demande à laquelle le collège communal de Sombreffe s’oppose vivement.