Sombreffe: une collision frontale effroyable coûte la vie à une personnalité appréciée

Mercredi, un dramatique et spectaculaire accident a impliqué quatre véhicules entre le «Point du Jour» et le «Chat Botté» de Bothey. Bertrand Gadisseur y a perdu la vie.

Samuel GODART

Une Volkswagen Caddy conduite par Bertrand Gadisseur circulait sur la chaussée de Namur en direction de Sombreffe quand il a heurté une Fiat Panda conduite par une dame qui le précédait. Les deux véhicules se sont touchés. La Fiat a fini sa course dans le fossé. Mais, dans un coup de volant, le Caddy a dévié sur la gauche alors qu’arrivait en sens inverse une camionnette. Les deux véhicules se sont percutés de face avec une rare violence.

Une Ranger Rover suivant la camionnette n’a pu éviter la sur-collision. Très rapidement, les pompiers de la zone Hainaut-Est du poste de Fleurus se sont rendus sur les lieux avec un véhicule de balisage, une ambulance de même qu’une ambulance des pompiers de Gembloux et le SMUR d’Auvelais.

Malheureusement à l’arrivée des secours, il n’y avait plus rien à faire pour Bertrand qui avait été tué sur le coup. Quant au conducteur de la camionnette, blessé, il a été admis au CHR Val de Sambre d’Auvelais. La conductrice de la Fiat, elle, était indemne mais fortement choquée.

Les policiers des zones Samsom et Orneau-Mehaigne ont bloqué la circulation dans les deux sens durant plusieurs heures le temps des devoirs d’enquête, une déviation étant mise en place.

Le constat a été dressé par les policiers Samsom qui ont alerté le parquet de Namur qui a délégué sur les lieux du drame Benoît Quevrain, en sa qualité d’expert automobile, afin d’éluder les circonstances du drame.

Les pompes funèbres Cédric Philippart de la localité ont enlevé le corps du défunt tandis que le dépanneur Fabrice enlevait les épaves des véhicules et que les pompiers de la zone Val de Sambre apportaient un soutien logistique en éclairage.

La tristesse de ses nombreux amis

Bertrand très connu dans la région était né en 1974. Il était le fils de Monique et Jean-Jacques Gadisseur, exploitant une station-service et anciennement un garage de même qu’une entreprise de dépannage et ce depuis de plusieurs générations. Papa de deux enfants, Bertrand habitait la localité.

Dès l’annonce de son décès, de nombreux amis et connaissances ont manifesté leur tristesse sur les réseaux sociaux ainsi que devant la station-service devant laquelle des dizaines d’amis se sont réunis mercredi soir, afin de soutenir ses proches.

Le rallye automobile sombreffois, organisé en l’honneur de son papa, décédé il y a quelques années, aura un nom de plus à ajouter à son mémorial, ont assuré les membres du Namur Racing Club.