À Sombreffe, on se bouscule pour sa forme

C’est en 2011 que Sombreffe a commencé Je cours pour ma forme. Ni les organisateurs, ni les participants ne sont essoufflés.

Thierry CRUCIFIX
À Sombreffe, on se bouscule pour sa forme
Près de 120 participants chaque jeudi ©ÉdA – 401129741694

«C'est énorme! Il n'y a qu'à Sombreffe que l'on voit cela!» Derrière Rudy Barbier, 115 personnes attendent de partir dans leurs groupes respectifs pour commencer l'entraînement: l'échauffement est pris au sérieux par tous les participants de Je cours pour ma forme. Un rendez-vous qui au fil des années continue à battre les records de fréquentation: bien que la formule existe dans de nombreuses communes wallonnes, les fiches d'inscription continuent de s'accumuler.